Page actuelle :
Conclusion
derniers conseils
Microrecif aquarium eau de mer recifal Accueil - Introduction Les valeurs moyennes La maintenance La phase de démarrage Fixer son choix L'investissement nécessaire Avant de commencer... Les additifs : Composition et dosage aquariophilie marine petits aquariums marins recifaux Les animaux Le budget Lexique : abréviations et glossaire Le matériel Conclusion : 10 clés du succès Techniques de filtration Mon bac, photographies Choisir un biotope

Wave box D.I.Y.

Cet article 'Wave Box DIY' est proposé par Loic Quertenmont

Tout d'abord, cet article est basé sur l'article de HaCkErAmCa qui est lui même basé sur celui du site http://ealex.aqua-web.org/

Mon article est néanmoins diffèrent des deux précédents, car j'ai modifié la wavebox afin qu'elle s'adapte au besoin de mon aquarium de 60L (et à mon portefeuille).

Je ne décrirai pas ici le principe de fonctionement de la boite, car celui-ci est bien expliqué sur internet.

La Boite en elle-même

Je l'ai réalisé en plexiglass blanc, mais celle-ci peut bien évidement être faite en plexi transparent ou même en verre. J'ai choisi des dimensions (12.5 x 12.5 x 25 cm) relativement grandes en comparaison avec le volume du bac, afin de pouvoir l'utiliser dans un (futur) bac plus grand, et aussi de pouvoir y faire rentrer la pompe.

J'ai coupé le plexiglass à la dremel (et finition à la lime), ce qui marche très bien à condition d'être très patient et d'y aller doucement, J'ai commencé par couper les 4 cotés, et j'en ai assemblé trois sur les quatres. (Le quatrième coté est utilisé pour coller les autres coté en gardant la bonne forme).

Le collage a été fait à la Super Glue pour des raisons de rapidité, mais un collage à la colle silicone (neutre) est évidement très efficace et même recommandé. Une fois le collage sec, je récupère le dernier coté afin d'y faire un trou, dont le diamètre correspond à celui de la sortie d'eau de la pompe. Contrairement aux autres articles qui utilisent des pompes de type Stream, j'ai utilisé une pompe de récupération (AquaClear 1000). J'ai décidé de ne pas utiliser une Stream pour deux raisons :

1) Le débit de sortie est beaucoup trop grand pour mon petit 60L
2) Le prix...!!!!!

Il y a quand même quelques inconvénients à utiliser ce genre de pompe, les allumages successifs la rendent bruyante et réduise fortement sa durée de vie.

J'en profite également pour placer une plateforme qui servira à soutenir la pompe (en effet l'AquaClear1000 est relativement grosse et lourde), pour cela je coupe une tranche de plexiglass que je chauffe avec un briquet jusqu'a pouvoir le plier à la main. (c'est à la fois plus facile et plus résistant que le découpage et collage du plexi). Le support est ensuité collé sur la plaque avec le trou.

Tant que le briquet est encore chaud, j'en profite également pour réaliser un support pour pouvoir acrocher la boite au bord de l'aquarium :
(Attention de bien choisir le coté en fonction de l'endroit ou la boite sera située dans l'aquarium!). De plus, si l'aquarium le permet, il ne faut pas hésiter à mettre plusieurs supports.

Voilà, le quatrième coté peut maintenant être collé, ainsi que le fond de la boite; une fois le tout bien sec, n'oubliez pas de rincer à l'eau claire, ce qui permet également de vérifier l'étanchéité. La Super Glue n'étant pas étanche, j'ai dû mettre un enduit étanche pour PVC à certains endroits. Attention, l'étanchéité doit être parfaite pour faire fonctionner correctement la WaveBox.

Voilà, la boite est terminée, on peut maintenant la mettre dans l'aquarium est constater qu'elle ........... ne fait aucune vague ;)

La Partie électronique

Il y a plusieurs manières de faire cette partie, la méthode la plus simple est d'utiliser un composant électronique NE555 comme décrit dans l'article de HaCkErAmCa , cependant, comme la pompe synchrone est dépourvue de controleur, il faut utiliser un relais (interrupteur électro-mécanique) ou un triac électronique (cela sera décrit dans une version ultérieure de l'article). Le but de ce système est d'allumer et d'éteindre la pompe alternativement pour créer la pulsation.

J'ai utilisé un autre montage qui permet plus de possibilités, (notamment le controle des vagues et de la fréquence de résonnance par le PC ). Mon système est basé sur un micro-controleur PIC16F84.
La carte que j'ai concu permet la programation in-situ du pic, ainsi que la communication avec d'autres composants électroniques ou un PC via le bus de communication I2C (I²C). De plus ce système est peu couteux (~15€) et permet une gestion de la houle sophistiquée, simplement par reprogramation du PIC. Le schéma du montage est disponible ci-dessous, je peux vous envoyer les typons du circuit imprimé ou tout autres renseignements par email (contactez moi).

Si vous en avez besoin, je peux également vous faire le schéma à base du NE555, qui ne demande aucune connaissance particulière en électronique, et dont le prix tout compris ne devrait pas dépasser 10€.

 

Une fois la carte testée, il ne reste plus qu'a la mettre dans une jolie petite boite (hermétique de préférence), et à faire les connexions :

Téléchargez le programme du PIC en C (CC5X) , en ASM, en HEX

Le Résultat

Comme toujours, "Une image vaut mieux qu'un long discours", même si dans ce cas précis, il s'agit d'une vidéo ;)

Loic Quertenmont

Retour...[Matériel] aquarium eau de mer methode berlinoise recifal marinaquarium eau de mer methode berlinoise recifal marinaquarium eau de mer methode berlinoise recifal marin


francenanorecif
nanoZine
Microrécif - Le Blog
le blog de microrecif aquarium recifal et eau de mer

Textes et Photos © 2001-2014 JLC | Contact webmaster